La forge de Ségure

Nous souhaitons retaper et équiper une remise en vue de sa transformation en théâtre de verdure dans les Corbières.

Partager ce projet
11 suiveurs
Suivre ce projet
La forge de Ségure

Présentation du projet

C’est un projet d’économie solidaire culturelle dans l’Aude et plus précisément à quelques kilomètres de Tuchan, gros village d’un peu moins d’un millier d’habitants en plein cœur des Corbières, proche de sites magiques comme les châteaux cathares d’Aguilar, de Quéribus ou de Peyrepertuse.

 

Notre compagnie professionnelle de théâtre L’Ange d’Or, après un parcours de plusieurs années un peu partout en France, a l’intention de « boucler la boucle » par un dernier projet : transmettre et ouvrir au plus grand nombre, élargir le cercle des initiés, comme le disait Jean Vilar.

 

Les gens des villes sont gâtés, ils ont tous un théâtre à portée de main. A la campagne, on le sait, les choses sont différentes. Nos (trop rares) tournées en milieu rural ont pourtant montré qu’on y est fort bien accueilli et qu’il y a des envies de théâtre partout, pas toujours satisfaites hélas en milieu rural.

 

Notre dernier chantier est donc le suivant : nous avons acheté, mon épouse Murielle et moi (elle fut longuement secrétaire générale d’un CDN pendant que je courais les routes avec mes spectacles) une grange (les gens des Corbières disent une remise) et nous la retapons pour « l’offrir » aux publics de la région de Tuchan et alentours. La bâtisse est belle et ancienne, du XVIIIème siècle probablement. C'était une forge, il y avait là des mines, puis ce fut un chais. Acquérir ce lieu a été un effort financier non négligeable et les travaux sont importants, quoique raisonnables. Ceci pour la transformer en un beau petit (80 places environ) théâtre d’été, fonctionnant (sans chauffage) de mars à octobre. Mais nous avons besoin d’aide, de bras, de compétences et de sous pour l’aménager avant inauguration.

 

 

Ensuite, eh bien elle sera à qui l’investira : groupes musicaux, troupes de théâtre ou de danse, amateurs ou professionnels du secteur, chorales… Nous y élaborerons une programmation de mars ou avril à octobre tous les ans, elle sera ouverte à ceux qui ont besoin d’un local pour créer, répéter, exposer, débattre. Nous la mettrons à disposition de qui la voudra pour des événements publics mais aussi privés. On pourra y organiser des fêtes (cette dimension étant pour nous essentielle), des festivals d’été, des stages. Le pré attenant est vaste, nous avons un demi-hectare. La salle sera équipée en vrai théâtre, après avoir été autrefois un chais et même un hall de traitement de minerai (il y avait de nombreuses mines dans le coin.)

 

Elle sera aussi, nous le pensons, un atout utile pour le bourg à l’écart duquel elle se situe, à savoir Tuchan. Un apport dont nous savons déjà qu’il sera le bienvenu. De nombreuses conversations nous ont rassurés à cet égard.

 

Le chantier est entièrement assuré par nous-mêmes, avec le conseil et l’aide amicale de quelques professionnels. Il a débuté cet été 2013. La dalle de béton au sol a été coulée fin Août, les travaux se poursuivent en octobre.

 

           

 

 

Y aurait-il une entreprise pour devenir la marraine de ce projet, y associer son nom ? Elle pourrait en profiter pleinement une fois l’aménagement achevé… Y aurait-il des amis, connaissances, séduits par notre proposition (où par le climat des Corbières) prêts à se retrousser les manches pour participer au chantier ou nous aider à le financer ? Ou d’autres qui souhaiteraient s’y impliquer en amont ou au contraire une fois la salle inaugurée ? Y a-t-il des comédiens ou des metteurs en scène, confinés dans des espaces de petite taille, qui rêveraient de jouer sur un plateau de 9,80m de large de mur à mur et 7m de profondeur, avec 5m de hauteur sous gril et un beau gradin de 80 places, pour pouvoir plonger à corps perdu dans le spectacle ? Sans oublier le clou du plateau, son ouverture au lointain sur l’extérieur, comme au fameux théâtre de Bussang ?...

 

Une chose est sûre : à partir d’une initiative certes individuelle, le projet artistique et la gestion du lieu s’élaboreront de façon collégiale avec ceux que cela intéressera. Etonnant, non, aurait-dit Desproges ?

Dernier mot: l'affaire n'est pas commerciale, on l'aura compris. Mais nos finances ne peuvent pas tout faire.

Afin que vous ne preniez pas pour de gentils plaisantins, voici une vidéo d'une adaptation de Des souris et des Hommes, de John Steinbeck, spectacle créé en 2004 à Avignon. Ce spectacle a fait le tour de France dans plus de 50 villes suite au festival où il a obtenu un indéniable succès. La scène, jouée ici par Patrice Bornand et Patrick Chevalier, est la dernière du spectacle. Lennie vient de tuer (en l'étranglant) la femme de Curly dans la ferme ou George et Lennie travaillent en Californie (pendant la grande crise). George survient et fait raconter à Lennie, complètement dans son cauchemar,  ce qui s'est passé. Puis c'est le dénouement implacable de cette histoire d'amitié où le rêve fou des deux hommes prend fin.

 

 

 


Une vidéo de présentation du lieu viendra prochainement !

A quoi va servir la collecte ?

A l'équipement du lieu. Scène, plateforme régie, loge artistes, rideaux de scène, gril d'éclairage, palans, perches, projecteurs, sonorisation, mobilier de scène... Nous commencerons par le plateau scénique (1500 euros environ), puis le gradin (3000 euros, occasion grâce à nos amis de Stacco), puis tous les rideaux de scène antifeux (3000 euros encore), puis de l'équipement scénique (palans, perches, rallonges: 2500 euros). Enfin, nous réservons 5000 euros à la loge artistes, l'équipement de la plateforme de régie, la peinture noire du plateau, les extincteurs, blocs de sécurité etc... Pour l'instant, le matériel d'éclairage (blocs de puissance, projecteurs, DMX et PC de pilotage) sera fourni par la compagnie, de même que la sonorisation, en attendant de pouvoir se rééquiper ultérieurement.

 

 

 

 

 

FAQ

Comment être sûr qu'il ne s'agit pas d'une affaire commerciale?
Connaissez-vous beaucoup de retraités qui, disposant d'une retraite de simples salariés, vont s'endetter auprès de leur banque pour acheter une remise, en vue de la transformer en un théâtre?
Notre engagement est simplement celui de militants du théâtre, défendant leur cause et leur art et souhaitant humblement élargir les publics.

Pourquoi ne pas faire appel à l'aide publique?
Nous avons touché pendant des années de nombreuses subventions pour la création de nos spectacles: DRAC, Région, Ville, Département. Mais la demande globale de subventions, nous le savons, est de plus en plus importante et nous préférons aujourd'hui laisser aux jeunes cette possibilité de se faire aider.
Nous faisons donc appel au public directement, et aux mordus de théâtre. Nous informons également les entreprises de quelque taille qu'elles soient, de la région de l'Aude ou des Pyrénées Orientales, qu'elles pourront trouver, en louant la salle pour leurs manifestations de communication interne ou externe, un lieu original, campagnard, propre à y organiser fêtes, conférences, séminaires et spectacles, dans un cadre de verdure exceptionnel.

Finalement, ce sera pour qui?
...Essentiellement pour les habitants de la région autour de Tuchan, mais cela peut profiter à tous les habitants de l'Aude et des Pyrénées Orientales, Tuchan se situant au sud du département de l'Aude.
Il n'y a pas de centre culturel avec programmation annuelle à Tuchan, le plus proche est à Perpignan, à 3/4 d'heure de route, ou encore à Lézignan, même durée du trajet environ. Mais en été il y a du monde quand même dans la région à cause des châteaux cathares proches: Aguilar, Quéribus, Peyrepertuse.
Nous souhaitons organiser et pourquoi pas pérenniser un festival d'été pendant la période où le plus grand monde est là. Mais nous souhaitons également qu'en dehors de cette période, les habitants aient quelques spectacles variés car il semble que la demande soit là.

Quels spectacles dans la forge?
Théâtre, musique, danse, cinéma, marionnettes, chorales, tout spectacle vivant requérant un plateau, mais aussi des répétitions, des stages, des ateliers, tout cela pour les professionnels qussi bien que les amateurs.
Toute personne artistique désireuse d'irriguer de son talent notre région de Tuchan sera la bienvenue à Ségure.

Le projet va-t-il aboutir?
Il est en route et il ira au bout, parce que nous sommes tenaces et que les 3/4 du financement sont déjà OK. Mais la date d'inauguration dépendra du succès de notre appel. Si nous obtenons ce que nous souhaitons, cela ira plus vite et nous pourrons ouvrir l'an prochain et donner du plaisir le plus tôt possible.

Et réglementairement ?
Nous respecterons toutes les normes d'ERP (établissements recevant du public) y compris les normes d'accueil, bien entendu, des handicapés. La salle est de plein pied , sans marches ni élévations et le parterre est au même niveau. Les fauteuils seront les bienvenus dans les premiers rangs.
Notre compagnie est déjà titulaire d'une licence d'entrepreneur de spectacle, elle a toujours satisfait à toutes les lois sociales en vigueur dans nos métiers. Elle est en règle sur tous les plans.

Partager ce projet
11 suiveurs
Suivre ce projet

Fermé!

Publiée le 17/11/2013 20:29

Et voilà, c'est fermé. Rideau métallique de 8X5m anti-vent (c'est utile là-bas), le prochain chantier sera la construction du plateau, sans doute en janvier. Mobilisez-vous encore pour la souscription, il reste une vingtaine de jours et si on arrive à 3000 euros, on aura le gradin en entier.

Avant!

Publiée le 13/11/2013 18:40

Au fait, je ne vous ai jamais montré comment était la grange avant que nous ne l'achetions... Ben voilà, elle servait à un peu tout!

Rideau!

Publiée le 06/11/2013 12:17

Le rideau métallique qui fermera le lieu, en fond de scène, sera installé les 14 et 15 novembre. Je rappelle que cette ouverture du fond de la scène est l'un des éléments de charme de notre grange, je dis notre car maintenant elle est à nous tous, ceux qui contribuent et ceux qui y travaillent.
Pour certains spectacles, en particuliers historiques, si on ouvre le rideau pendant le spectacle, on a derrière un deuxième décor avec la cour que Murielle refera vivre, et la muraille impressionnante du bout de la maison, plus loin, avec plusieurs entrées d'acteurs possibles.

Il nous reste un mois de souscription, parlez à tous vos amis, nous avons déjà un tiers du gradin (3000 euros environ, le gradin d'occase grâce à nos amis de Stacco).
Bon courage et merci pour tout!

Patrick

sous la mezzanine

Publiée le 23/10/2013 14:32

l'assainissement par fosse est terminé

Publiée le 23/10/2013 14:27

sur la mezzanine

Publiée le 23/10/2013 14:26

les deux murets accueilleront un rideau metallique

Publiée le 23/10/2013 14:25

l'entrée et la mezzanine

Publiée le 23/10/2013 14:24

la mezzanine terminée vue du fond du plateau

Publiée le 23/10/2013 14:19

JPB

Publiée le 14/11/2013 12:31
Joyeux Noël mon beau frère!!JPB
Natasa

Natasa

Publiée le 29/10/2013 22:45
Bravo pour le démarrage de la campagne ... ça promet !!!

Ségure

Publiée le 23/10/2013 14:22
Le chantier bat son plein. Nous venons de passer dix jours à monter une grande mezzanine de 35 m2 avec l'aide de nombreux amis. Vincent, Julien, Christine, Michel, Daniel, Eugène, Françoise, Colin, Marianne, Murielle, José, Véro, Cathy... Que tous soient ici sincèrement remerciés ainsi que tous ceux qui avaient participé aux travaux de première phase en Août: Marie-Laure, Jean-Pierre, Romain, Jude, Simon, Paul, Gaby, Timothée, Françoise, Jacques...
Nous avons aussi réceptionné le magnifique cadeau de Jacques: 500m2 de plaques de plancher ou de murs avec lesquelles nous avons réalisé le sol de la mezzanine, avant de commencer le plateau scénique puis, plus tard, le sol de l'appartement du dessus qui accueillera les artistes de passage.
Le projet est à présent sur cowfunding.fr, plateforme de financement participatif. Tout le monde peut y contribuer selon ses moyens. Merci d'avance à tous ceux qui verseront leur obole.
Ce projet est un magnifique projet culturel et le résultat s'annonce déjà ébouriffant de beauté. Un théâtre en plein champ, c'est rare. Et tous ceux qui pénètrent dans celui-ci font Waoh!
Je vais tenter de joindre quelques photos de la mezzanine. A bientôt à tous.
Je retournerai là-bas début décembre , s'il y a des volontaires pour me rejoindre, j'offre le gite, le couvert, mais pas de salaire!...

Dernière info en date du 23 octobre : nous avons reçu des visites sur le chantier, pendant notre séjour du 10 au 20 octobre : Le maire de Tuchan et le directeur de la scène conventionnée de Ferrals les Corbières accompagné de son directeur technique, très impressionnés tous deux par le lieu.
Nous n’aurons pas de peine à faire vivre le théâtre, la danse, la musique et les arts de la rue à Ségure, je pense, mais nous devons d’abord arriver au bout du chantier. Matériellement et financièrement environ cent mille euros ont déjà été investis et dépensés en achat et travaux, il en manque encore disons quarante mille. C’est faisable. Nous avons eau, électricité et assainissement neuf, rideau métallique de fond de scène déjà budgété, et maintenant c’est de l’aménagement intérieur qu’il s’agit : encore un peu de béton et de charpente intérieure, portes, fenêtres, escalier, sols, cloisons, scène, toilettes, bar, gradin, aménagement extérieur (pourquoi pas un potager, il y a de la place!) et donc électricité et équipement scénique. Nous serons preneurs de tout apport financier bien sûr mais aussi d’apport en matériel, si vous connaissez des sponsors potentiels.
Encore merci à tous ceux qui se remuent fort pour que Ségure vive, faites connaître le projet à tous vos amis, connaissances, relations, invitez-les à aller sur cowfunding.fr où ils trouveront tous les renseignements possibles sur le projet et les procédures de participation.
A bientôt pour de nouvelles infos
Patrick Chevalier

Biographie

Patrick Chevalier

 

Comédien et metteur en scène.

 

Années 60 :

A partir de 1965 : formation au Conservatoire d’art dramatique de Mulhouse. Joue Shakespeare et des spectacles de poésie dans la troupe amateur du Théâtre de Poche de Mulhouse, dont plusieurs membres) deviendront des professionnels du théâtre.

 

Années 70 :

1971 : Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg puis Service national en coopération culturelle à Dakar (Sénégal).

Fonde à Dakar une compagnie théâtrale franco-sénégalaise et joue également au Théâtre National Daniel Sorano avec la Troupe Nationale du Sénégal sous la direction de Douta Seck.

De retour en France, crée à Strasbourg avec des amis le Café Théâtre de l’Ange d’Or. Y joue et met en scène Pinget, Grunberg, Obaldia, Tardieu, Albee, Mrozek, Ionesco, Pinter, Camus et trois œuvres de Molière. Joue Roméo et Juliette de Shakespeare, premier spectacle de la célèbre compagnie L’Attroupement. Tourne plusieurs téléfilms avec la télévision régionale.

 

Années 80 :

Ecrit, joue et met en scène dix revues satiriques « Les Scouts », spectacle de cabaret satirique très renommé en Alsace (plus de 30 000 spectateurs chaque année). Crée Acte 5, société spécialisée dans le théâtre en entreprise.

 

Années90 :

Joue ou met en scène avec la Cie de l’Ange d’Or plusieurs créations théâtrales : « Allo Bombay », « Bonne fête Pascaline », « Georgette et Marcel », « Hôpital Silence ».

 

Depuis 2000 :

Joue et tourne partout en France pour plus de 100 représentations « Les Pantagruéliques » d’après Rabelais, avec la Cie Flash Marionnettes. Joue « Les croutes » cabaret satirique produit par Acte 5. En 2001, relance la Cie de l’Ange d’or et crée en 2002« Village cherche Idiot » (près de 100 représentations). En 2004, adapte et joue « Des souris et des Hommes », d’après John Steinbeck (plus de 200 représentations dans 50 villes). Ecrit, joue et met en scène en 2005 « J’avais rêvé d’une république », puis en 2006 « La Victoire à Ventoux », (80 représentations), puis en 2008 « Le vieux qui lisait des romans d’amour » d’après Luis Sepulveda (plus de 100 représentations), puis en 2010 : Les Prédateurs, co-écrit avec Ismaïl Safwan, créé à Avignon off 2010 et tourné depuis, y compris au Théâtre Lucernaire de Paris et qui en est environ à sa 100ème représentation. Enfin : dernière création en janvier 2013 : Célébrité(s). La Cie, subventionnée par la DRAC Alsace et les collectivités locales, a plusieurs fois été co-produite par le TJP de Strasbourg, Centre Dramatique National.

2 300 €
collectés sur un objectif de 15 000 €

15 %
La collecte est terminée depuis le 09/12/2013
Vous ne pouvez plus contribuer à ce projet.
16
soutiens
FINANCEMENT
AU MERITE !

Vous obtiendrez les contreparties proposées même si la collecte n'est pas complète, car elles sont indépendantes du succès de la collecte.

Choisissez
vos contreparties

A partir de
Vive le spectacle
10 euros : Une invitation à un spectacle avec une conso au bar le soir de votre venue.
10 €
Accrochés, hein?...

20 euros : Trois invitations aux spectacles avec consos
20 €
Ah oui! Fêlés!...

50 euros : Huit invitations aux spectacles avec consos
50 €
Vous êtes chez vous!

100 euros : Votre nom à vie au dos d’un fauteuil du gradin, 12 invitations avec consommations.
100 €
Faites comme chez vous

200 euros : Votre nom à vie au dos d’un fauteuil, une location gratuite du lieu pour utilisation à votre choix.
200 €
Chez vous, avec vos amis!

300 euros : Votre nom à vie au dos d’un fauteuil, une location gratuite du lieu, dix invitations avec consos.
300 €
Inoubliable...

500 euros : Votre nom à vie au dos d’un fauteuil, une location gratuite du lieu, gratuité pour 2 personnes pour tous les spectacles de la saison.
500 €
La grosse grosse fête... chez vous!

1000 euros : Votre nom à vie au dos d’un fauteuil du gradin, possibilité d’organiser une semaine de réjouissances à la grange : fête, festival, avec utilisation possible du lieu et des prés attenants pour pose de tentes, chapiteaux en vue d’opérations culturelles ou festives.
1 000 €
Sans voix!... Causons!
Mécène exceptionnel. Nous consulter pour entente sur un projet de contrepartie personnalisé.
1 500 €
Je ne souhaite pas de contrepartie
Montant libre

Liens externes